Commerces non alimentaires : De nouvelles offres pour répondre aux arbitrages des consommateurs← Back

Le développement de l’offre de services (information sur les produits et les boutiques, commande en ligne, conseil à l’achat, livraison et retrait des commandes, service après-vente, etc.), l’animation au sein des points de vente et la complémentarité des canaux de vente (avec Internet notamment) concourent à rendre les courses non alimentaires plus attractives. Les centres commerciaux misent sur l’offre de loisirs mais restent confrontés à une baisse de fréquentation.

Accéder au 4 pages